• Accueil

     

     

     

     

  • Elizabeth Taylor

    Une vie d'amour et de bijoux

    Elle disait n’avoir eu que trois grands amours dans sa vie : Mike Todd, Richard Burton et les bijoux. Elizabeth Taylor aimait avec passion et ce n'est peut-être pas une coïncidence que ses deux premiers amours aient été les plus dévoués pour assouvir le troisième. Mike Todd et Richard Burton auront déboursé des millions et remué ciel et terre pour couvrir d’or, de rubis, d’émeraudes, de saphirs et de diamants l’actrice hollywoodienne.
    Cette vie d'acquisition de pièces rares, uniques et historiques rendra sa collection de joaillerie absolument exceptionnelle ; une grande partie sera mise en enchère chez Christie's en 2011 -quelques mois après sa mort-  et récoltera plus de 120 millions d'euros.
    Mais au-delà des carats et de la pureté des pierres, ces bijoux précieux racontent d’exquises anecdotes, comme celle de la perle rare machouillée par son chien pékinois ou l’histoire du plus beau rubis au monde, le tout sur fond d'amour, de jalousie.... et de caprices.

     

     

     

    Elisabeth y Love You ( by Michael Jackson) 

     

      

     

     

    Les Bijoux de Liz

     

     

    Elizabeth Taylor raconte qu'elle nageait avec sa tiare de diamants.

    Elle considérait le fait de les porter comme une véritable mission. C'était vingt-quatre heures sur vingt-quatre, sept jours sur sept. L'une de ses photos les plus célèbres, réalisée par Helmut Newton, la montre dans sa piscine avec son collier d'émeraudes et de diamants Bulgari, un perroquet sur l'épaule. Mais ce qui était fascinant chez Elizabeth Taylor, c'était sa façon de sublimer tout ce qu'elle portait. Je me souviens de sa manière d'accrocher les broches dans son chignon, comme dans le film The VIP's, en 1963. Lors de la cérémonie des Oscars de 1970, elle portait le diamant Taylor-Burton avec une robe turquoise au décolleté plongeant. Il ressortait sur sa peau très bronzée. L'effet était incroyable.

     

     Les Bijoux de Liz

     

    Les Bijoux de LizLes Bijoux de Liz

     

    Richard Burton et Elizabeth Taylor dans sa robe jaune soleil et… une énorme broche en diamants et émeraude centrale de plus de 18 carats. Un cadeau de fiançailles que l’acteur offrit à Liz en 1962. Le jour de leur mariage, elle refusera d’ailleurs de porter un autre bijou.

     

     

    « Combien de jeunes femmes obtiennent une parure en rubis juste pour faire des longueurs dans une piscine ? Ou une bague en diamants après avoir gagné un match de ping-pong contre leur mari ? Eh bien moi, oui. » Faut-il vraiment plus que cette citation, extraite de son livre My Love Affair With Jewellery , pour résumer le culte que vouait Liz Taylor aux bijoux ? Sa passion pour la joaillerie fut au centre de sa vie… et de ses pérégrinations amoureuses. Richard Burton et Mike Todd, pour ne citer que deux de ses sept maris, le savaient bien. Le premier lui offrit le fameux diamant Krupp, de plus de 33 carats et la Peregrina Pearl, merveille de 50 carats qui avait appartenu à Marie Ire d’Angleterre. Et, bien évidemment, le diamant taillé en poire de 69,42 carats, qu’il s’empressa de rebaptiser Taylor-Burton lorsqu’il l’emporta au nez et à la barbe de Cartier lors d’une vente aux enchères pour l’offrir à sa belle. Celle-ci le revendit neuf ans après leur divorce pour financer la construction d’un hôpital au Botswana. C’est aussi grâce à cette passion dévorante que Mike Todd, producteur de cinéma, parvint à faire monter les marches de Cannes à une Liz en larmes quelques heures plus tôt. Son coiffeur venait de rater sa coupe de cheveux. Pour camoufler les dégâts, Todd fila ventre à terre chez Cartier acheter une tiare en diamants.

     

     

    Taylor Diamond 

     

    Aux  Bijoux de Liz

     

    Encore plus incroyable, le diamant d’Elizabeth Taylor : passionnée de joaillerie et croqueuse d’hommes (pas moins de 7 maris !), elle s’est fait offrir par Richard Burton un diamant exceptionnel, de catégorie D (soit la qualité la plus pure que puisse proposer un diamant) et de pas moins de 33,19 carats.  

    Aux  Bijoux de Liz

     

    « Avec ses étincelles de rouge et blanc et bleu et violet, et plus encore, c’est comme s’il était animé d’une plénitude intérieure ».

     

     

    Aux  Bijoux de Liz

     

     

    Acheté à l’héritière Krupp 300 000 dollars en 1968, le-dit diamant a été vendu aux enchères pour 8,8 millions de dollars il y a quelques mois seulement (en décembre dernier, chez Christie’s), soit le record du prix par carat pour un diamant blanc.

     

    Aux  Bijoux de LizAux  Bijoux de LizAux  Bijoux de LizAux  Bijoux de Liz

     

    BULGARI 

     

     

    Les Bijoux de Liz

     

     

     Aux  Bijoux de Liz

     

     

     

    Les Bijoux de Liz

     

     

    Bulgari" dans laquelle l’actrice s’offrit, entre autres, un incroyable collier en platine serti d’émeraudes et de diamants (qu’elle portera encore lors de la remise des Oscars, en 1993), un bracelet serpent en or jaune et pavage de diamants. Van Cleef & Arpels, Harry Winston et bien d’autres ouvrirent aussi leurs coffres-forts à la femme aux yeux mauves.

    Les Bijoux de Liz

    Les Bijoux de Liz

     

     

    Finalement, Elizabeth Taylor dessinera elle-même quelques pièces, ouvrira, en décembre 2009, sa propre bijouterie à Los Angeles et, très logiquement, s’inspirera de ses amours scintillants pour ses parfums White Diamonds et Black Pearls. « Il n’y a pas que l’argent dans la vie, il y a aussi les fourrures et les bijoux », disait-elle. La preuve semble faite.

     

     

     

     Les Bijoux de Liz

      Les Bijoux de Liz

     

    Les Bijoux de Liz

    Partager via Gmail

    75 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique