•  

     

     

     

     

    Dans son livre « Mon histoire d’amour avec les bijoux », Élisabeth Taylor parle de ses bijoux et des histoires qui y sont liées. Il y a par exemple une bague ornée de rubis de plus de 8 carats qui lui a été offerte par Richard Burton, qu’Elisabeth avait épousé deux fois et qu'elle appelait l'homme de sa vie. La bague est évaluée à 1,5 million de dollars. 

     

     

    Pendant quatre ans, Burton avait cherché le rubis qui serait digne de sa femme. Liz Taylor ne s'en séparait jamais, elle portait la bague même pendant les tournages.

     

     

     

     

    Un autre cadeau de Richard Burton, les boucles et le collier tête de lion, lui a été offert lorsqu’Elisabeth, âgée alors de 38 ans, était devenue grand-mère. Ainsi, il voulait réconforter son épouse inconsolable qui était devenue grand-mère à l’âge de 38 ans seulement

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La directrice de Christie’s en Russie et la CEI, Sandra Nedvetskaya raconte : « Voici le bracelet offert à Elisabeth Taylor par l’un de ses amis les plus proches, Michael Jackson. Ils se sont liés d’amitié au début des années 1980. Taylor était son premier fan et une excellente amie. Elle lui a offert un jour un éléphant pour son zoo. Quant à Michael Jackson, il l’adorait. Pour lui, elle était une icône du style ».

     

     

    "Love without being loved, cry without being comforted, to see you go without being able to hold you, here is what I call suffering"
    "Aimer sans etre aimé, pleurer sans être consoler, te voir partir sans pouvoir te retenir, voila ce que j'appelle souffrir"


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    &&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

     

    La majorité des fonds tirés de la vente sera reversée à « Elizabeth Taylor AIDS Foundation », fondée par la comédienne en 1980. Liz Taylor est devenue la première actrice à utiliser son nom pour parler franchement du SIDA et du combat contre celui-ci. Ses bijoux, Elisabeth Taylor ne les considérait jamais comme ses trophées. Elle disait : « Je ne fais que les conserver et les aimer. Quand je serai morte, ils seront vendus aux enchères. J’espère que celui qui les achètera en fera le bon usage ».

    « Aigue Marine Or et Diamants
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :